La meilleure habitude de votre vie démarre aujourd'hui !

Je vous écris un mail quotidien à haute valeur ajoutée pour vous transformer pendant 60 jours

 

1. Vous définissez votre lifestyle personnalisé, à contre-courant des mensonges du système


2. Vous travaillez sur votre mindset de futur entrepreneur : STOP aux arnaques et aux regrets


3. Alerte : piège à éviter... La fausse loi de l'attraction, et l'attitude à adopter pour créer votre succès


4. Comment tout exploser sur votre passage, concrétiser vos objectifs et réaliser vos rêves


 

► Pour VOUS, gratuitement et sans engagement !

Et pour vous remercier de votre confiance, vous pourrez télécharger tous mes bonus une fois inscrit :

  • 30 fiches résumés de l'ensemble de mes articles de blog : vous allez à l'essentiel

  • Ma légende personnelle, module 1 : faites le point sur votre parcours

  • 107 Questions en OR pour changer votre vie : la pépite que vous allez adorer


JEUNESSE GÂCHÉE – L’erreur ULTIME que 99% de la population commet entre 25 et 30 ans

 

Aujourd’hui je vais te parler de LA plus grande erreur que réalisent 99% des personnes : arrêter d’apprendre une fois leurs études terminées.

J’en ai déjà parlé à travers beaucoup de vidéos de manière anecdotique mais il faut vraiment que je fasse une vidéo dédiée à ce sujet, tant la question est primordiale.

 

J’ai rencontré pas mal de gens grâce au marketing de réseau et systématiquement c’était la même chose : ils ouvraient vraiment les yeux grâce aux conférenciers qui leur parlaient de développement personnel, qui leur demandaient : 

« Qu’est-ce que tu veux faire de ta vie ? Quelle est la contribution que tu veux apporter ? » et qui leur répétaient que c’est vraiment important d’apprendre.

 

Combien de gens j’ai rencontré en marketing de réseau qui avaient été prospectées pour découvrir le concept, qui me révélaient « Moi, je n’adhère pas trop à ce business, je ne pense pas que je vais me lancer… En tous cas ça m’a fait réagir sur le fait qu’il faut vraiment que je continue d’apprendre ! J’ai perdu plusieurs années ! »

Tant mieux pour elle, cette journée de séminaire pourra changer le reste de leur vie.

 

Il y a une fausse croyance évidente : quand je te dis « continue à apprendre », tu comprends sans doute : faire des années d’école en parallèle à ton boulot actuel, mais ça bien sûr c’est hors de question !

Quand je te dis d’apprendre, je veux dire : tu lis simplement un livre de développement personnel ou un livre pratique.

Donc si tu veux progresser dans n’importe quel domaine (le dressage de chien, la cuisine, comment voyager léger pour faire des voyages plus agréables), il y a d’excellents ouvrages qui peuvent t’apporter des solutions concrètes !

 

Le jour où tu décides de créer cette habitude, tu vas progresser continuellement. Le secret, c’est qu’il ne faut pas que tu te mettes dans une démarche de regarder juste une fois l’info, non !

Essaye de te dédier dans un domaine où tu veux vraiment avancer, et applique les conseils de ces livres que tu lis ! Deviens un expert.

N’aie pas peur, la notion d’expert est sujette à interprétation et veut tout et rien dire aujourd’hui. Il y a une statistique très marquante à ce sujet : si tu as lu seulement 3 livres dans un domaine particulier, tu es considéré comme expert par 95% de la population.

Tu t’y connais mieux à ce sujet que toutes ces personnes, tu as donc un potentiel de transmission de savoir.

Bien sûr après 3 bouquins tu as encore beaucoup de choses à apprendre, pour prendre mon exemple j’ai lu 30 livres de développement personnel et j’en suis toujours qu’au début de ce vaste sujet, mais tu vois le seul fait de lire 3 livres pour démarrer te donnera plus de notions que la majorité de la population.

 

Donc vraiment, ne rentre pas dans cette erreur de ne pas apprendre. C’est triste à dire, mais le chemin de beaucoup de personnes est tracé d’avance.

Ils sont gamins dans leur tête quand ils sont jeunes, et c’est tout à fait normal en soi : quand tu es jeune, tu n’as pas les mêmes priorités de vie.

Va parler de développement personnel à beaucoup de jeunes ils vont dire « Mais de quoi tu me parles ?! Moi je te parle des études que je veux réussir ! »

 

Oui, mais une fois les études réussies ils veulent avoir un bon boulot pas trop chiant, pas loin de chez eux, et bien payé s’il vous plaît. Ensuite, il faut commencer à penser appart vers les 30 ans, tu te projettes sur un achat plutôt que de continuer à louer et balancer de l’argent par les fenêtres pour le restant de ta vie.

Ensuite, tu cherches le conjoint ou la conjointe et après tu penses aux enfants. Au final, c’est le parcours de vie basique, tous les gens normaux (donc moyens) recherchent ça.

 

C’est là le piège dans lequel il ne faut pas que tu tombes. Plutôt que de chercher à avoir une voiture classe, ou avoir une belle maison, ou mener une vie de luxe au-dessus de tes moyens, essaye de ne pas tomber dans le piège du salariat !

Quand tu vas recevoir un salaire pour la première fois de ta vie, tu peux t’offrir le style de vie que tu voulais avoir quand tu étais encore étudiant !

Pendant plusieurs années, tu vas te lâcher ! Ça va se traduire par plus de soirées, plus de sorties, plus de restau. Inconsciemment, tu peux impressionner avec ton fric et montrer que tu réussis bien dans la vie.

Une des plus grosses erreurs que tu puisses faire c’est d’essayer d’impressionner des gens que tu n’apprécies pas.

Au final, c’est débile d’essayer d’économiser 5 années de salaire pour avoir la belle bagnole et combler un vide intérieur. Il vaut mieux que tu essayes de définir aujourd’hui, maintenant, ce que tu veux, d’apprendre ce qu’il te manque de manière régulière, de passer à l’action et ensuite tu vas réaliser avec joie que tu obtiens de meilleurs résultats.

 

Il n’y a pas de secrets, ceux qui ont réussi à 30 ou 35 ans sont des personnalités qui se sont bouger dès 20 ans. Pense aux gros bulldozers genre Steve Jobs et Bill Gates : ils avaient démarré dès l’âge de 12 ans. Ils commençaient à travailler un petit peu lors de stages payés au black, ils apprenaient de leurs parents, etc.

Il n’y a vraiment pas de secrets, il faut que tu apprennes pour réussir. Il y a plein de manières d’apprendre : il n’y a jamais eu un accès aussi facile à l’information qu’aujourd’hui !

Nos parents pourraient se plaindre qu’à l’époque si tu n’avais pas de réseau, pas les bons amis, il fallait avoir du pot et trouver le bon livre ! L’apprentissage prenait alors plus de temps pour commencer.

Aujourd’hui, tu peux taper « meilleur livre dans thématique X » sur Google pour démarrer et c’est bon tu es lancé ! Il ne te reste plus qu’à passer à l’action et à mettre en pratique ce que les livres t’ont enseigné.

 

Je suis plusieurs de mentors, qui ont eu des parcours uniques. Il est toutefois possible de les classer en 2 catégories :

David Laroche a le même âge que moi et c’est une des plus fines lames du développement personnel. Dès ses 20 ans, il a commencé le développement personnel, il a suivi des formations web.

Théophile Eliet est dans le web-marketing et s’est récemment reconverti dans l’entreprenariat, il a tout juste 30 ans et dirige pourtant une entreprise qui génère 50 000€/mois.

Olivier Roland, un mentor très influent pour moi, a actuellement 35 ans mais dès 19 ans il a lâché les cours pour devenir entrepreneur. Par la suite, il est tombé dans le piège de l’entreprenariat : l’entreprise était au service de sa vie et il travaillait 70h/semaine. A 26 ans, il a commencé à créer des blogs, il s’est bougé au quotidien, et à 28 ans il avait déjà un empire de blogs influents.

 

A contrario je connais plus de gens qui ont eu des déclics plus tard : ils ont vécu plusieurs années de salariat et ont eu le déclic.

Laurent Chenot, grosse pointure de l’infopreneuriat français, a eu le déclic vers ses 30 ans et a mis 7 ans pour devenir financièrement libre.

Je peux t’en sortir autant que tu veux tu verras il y a deux parcours différents il y a les gens qui ont eu le déclic assez tardivement : ils se sont rendu compte que le salariat ne leur offrait pas la vie qu’ils voulaient et du coup ils ont décidé de changer ça.

Ils ont commencé à créer la vie de leurs rêves à seulement à 35, 40, 50 ans. Alors, ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit : c’est très bien hein ! C’est avant l’âge de la retraite donc on peut parler de retraite anticipée, c’est vraiment génial.

Mais il y a des gens ils n’ont pas arrêté d’apprendre. En fait, dès la fin de leurs études, ils se sont mis à apprendre des choses qui impactaient vraiment leurs vies. Et là, ils ont créé leurs vies de rêves à chaque jour de leur vie.

 

Autre point : le nombre de connaissances qu’on acquiert actuellement dans le milieu scolaire conduit à une surqualification.

Il y a vraiment une surenchère qui s’opère actuellement dans l’enseignement, et ce n’est pas sain parce qu’au final tu passes ton temps à te faire lobotomiser, à te faire rentrer des choses dans le crâne qui n’ont pas d’intérêt alors que tu pourrais vraiment apprendre des choses qui ont des impacts majeurs dans ta vie. Il suffit de s’en donner les moyens !

 

Alors tu vas peut-être me dire « lire des livres, ça m’ennuie… » eh bien soit ! Il y a d’autres supports de transmission de l’apprentissage : regarde les conférences TED ou la chaîne YouTube « Prendre sa Vie en Main »

C’est d’ailleurs lui qui m’a donné l’idée de traiter de ce sujet avec sa dernière vidéo, il expliquait que son erreur avait été d’arrêter d’apprendre pendant plusieurs années, il a commencé à se mettre au développement personnel qu’à 30-35 ans.

D’ailleurs, Olivier Roland avait également arrêté d’apprendre entre 20 et 26 ans, par péché d’orgueil.

 

En bref, il y a clairement cette période de gâchis qui se situe entre 25 et 35 ans où les gens « moyens » font un petit peu les gamins. C’est dommage ! Encore une fois, je ne suis pas là pour juger et médire.

Je sors énormément de mon côté, je prends du bon temps, je m’amuse bien mais très souvent je me pose la question : « Est-ce que c’est vraiment que ça que je veux faire ? Ai-je vraiment besoin de sortir de 20h à 7h du matin pour m’éclater ? »

Si j’arrive à sortir très souvent c’est du fait de mon organisation. En parallèle, j’ai mes moments de solitudes (complètement assumés) et alors je mets le paquet sur mes activités.

 

Au final, tout se résume à un principe simple : trouver l’équilibre. Crois-moi, tu n’as pas besoin de te déchirer la tronche pendant 8h pour être plus heureux. Tu peux juste réduire d’une heure et pendant cette heure-ci, tu te focus sur une activité qui va avoir un impact sur ta vie à long terme !

C’est tout pour aujourd’hui !
Dis-moi en commentaire :
Qu’est-ce que tu pourrais faire pour tout simplement te mettre à apprendre ?
Quelle mauvaise habitude tu pourrais arrêter de faire pour essayer de progresser ?

Pascal Degut
 

Pascal est spécialiste dans le dépassement du quotidien et le mindset du succès. Il crée des blogs pour vous aider à dépasser vos pensées limitantes et adopter les meilleurs habitudes de vie. La rédaction d’articles de haute qualité pour vous apporter de la valeur, c’est sa passion !

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires

Laisser un commentaire :