La meilleure habitude de votre vie démarre aujourd'hui !

Je vous écris un mail quotidien à haute valeur ajoutée pour vous transformer pendant 60 jours

 

1. Vous définissez votre lifestyle personnalisé, à contre-courant des mensonges du système


2. Vous travaillez sur votre mindset de futur entrepreneur : STOP aux arnaques et aux regrets


3. Alerte : piège à éviter... La fausse loi de l'attraction, et l'attitude à adopter pour créer votre succès


4. Comment tout exploser sur votre passage, concrétiser vos objectifs et réaliser vos rêves


 

► Pour VOUS, gratuitement et sans engagement !

Et pour vous remercier de votre confiance, vous pourrez télécharger tous mes bonus une fois inscrit :

  • 30 fiches résumés de l'ensemble de mes articles de blog : vous allez à l'essentiel

  • Ma légende personnelle, module 1 : faites le point sur votre parcours

  • 107 Questions en OR pour changer votre vie : la pépite que vous allez adorer


Comment trouver votre MISSION sur Terre et consacrer votre vie à changer le MONDE…

 

Clarifier votre mission de vie est votre première priorité

Oui, ce titre sonne un peu déterministe !

Mais vous admettrez qu’on ne peut discutailler de développement personnel si vous pensez que l’univers évolue de manière chaotique et que tout est le fruit du hasard.

 

Votre MISSION c’est votre projet de vie, votre but.

Autrement dit l’expression de l’essence de votre personnalité et de votre raison de vivre.

Mettre en lumière cet objectif premier – de nature individuelle – est sans nul doute l’étape la plus importante à franchir sur le chemin de la création de la richesse, qu’elle soit matérielle ou spirituelle.

 

J’ai décidé d’arrêter de faire de vous un simple lecteur.

Maintenant, vous allez devoir prendre au moins quelques instants pour réfléchir et écrire une réponse à chacune des questions ci-dessous !

 

Cet exercice est un extrait du livre Ce que je n’ai pas appris à l’école mais que j’aurais bien aimé de Jamie McIntyre.

Le monsieur est devenu millionnaire à ses 30 ans.

Loin de rester paisiblement chez lui à siroter ses cocktails, il consacre sa vie à aider les jeunes australiens à investir.

 

Convainquez-vous en, la richesse crée l’emploi et l’abondance, par la paresse et l’égoïsme.

Si vous avez appris à ÊTRE plus avant de POSSÉDER plus, vous ne deviendrez pas une mauvaise personne

Au contraire, vous allez influencer positivement le monde qui vous entoure.

Comme une goutte qui tombe sur un lac crée des ondes !

 

Avant que vous ne vous contentiez simplement de lire en diagonale et de ne pas faire l’exercice proposé, j’aimerais vous rappeler quelque chose.

Ceux qui obtiennent les résultats les plus probants ont établi un tracé précis de leur parcours de vie, avec des objectifs quantifiés

Et ils les consultent au moins une fois par jour.

 

Ça paraît tout bête, dit comme ça.

Mais oui : la recette du succès repose sur la poursuive de votre objectif avec passion pendant une durée de temps suffisamment longue.

Oui, vous entendez parler des intérêts composés, encore une fois !

mission de vie

 

 

Pause lecture, sortez vos crayons, le test démarre !

Créez une atmosphère paisible et coupée de toute distraction (téléphone en mode avion, pas d’élément perturbateur extérieur, …)

Si possible, munissez-vous d’un stylo et écrivez chaque élément de réponse sur une feuille blanche.

Le simple processus d’écrire va vous permettre de de vous immerger dans une démarche de créativité.

 

Vous allez découvrir la raison pour laquelle vous êtes né sur cette Terre.

A tout de suite !

 

1. A quoi voulez-vous que votre vie ressemble ?

 

2. Qu’est-ce que vous valorisez et/ou appréciez le plus ? Qu’est-ce qui revêt le plus d’importance pour vous ?

 

3. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous en ce moment de votre vie ?

 

4. Quand il sera trop tard pour la changer, quel bilan voudriez-vous tirer de votre vie ?

 

Le test de l’éloge funèbre

5. Ne passez pas cette question cruciale : Quel est l’éloge que vous souhaiteriez que l’on dise à votre propos lors de vos funérailles ou après votre décès ?

Je trouve ce point extrêmement édifiant :

Imaginez que vous venez de mourir, que vous êtes un fantôme qui peut évoluer au milieu de vos amis en pleurs. Vous remarquez que vous assistez à votre propre enterrement.

Soudain, un de vos meilleurs amis de toujours se lève et s’adresse à l’audience, pour rappeler quel genre de personne vous étiez.

Non pas que le discours soit mauvais, mais vous éprouvez un profond malaise, vous sursautez dans votre cercueil à chaque fin de phrase, vous vous demandez :

« Comment diantre peut-il dire ça ? Ce n’est pas du tout moi ! »

 

Imaginez qu’à ce moment précis, vous auriez pu arracher le micro des mains de votre maladroit ami, qu’auriez-vous rectifié ?

Avant de lui reprocher quoi que ce soit, demandez-vous quelle a été l’image que vous avez choisi de lui projeter tout au long de votre vie.

Avez-vous vraiment été vous-mêmes, ou vous êtes-vous contentés de porter un masque ?

 

 

6. Comment souhaitez-vous que se déroule votre vie sur une base quotidienne ?

 

7. Quelles sont les émotions que vous voudriez constamment ressentir ?

 

8. Comment voudriez-vous être perçu(e) par autrui ?

 

9. Quels sont vos rêves quotidiens ?

 

La reconnexion à votre enfance

  1. Quand vous étiez petit(e), que souhaitiez-vous devenir quand vous seriez grand(e) ?

Quand vous étiez gamin(e), avant l’âge de 14 ans, comment se passait votre jeunesse ? Aviez-vous des rêves, des aspirations que vous n’avez plus aujourd’hui ?

Vous étiez sans doute plus créatif (ve) en imagination qu’aujourd’hui.

Cette créativité contenait l’essence de ce que vous auriez pu devenir si vous aviez été libre de la laisser se développer. Trop de personnes ont dû enfouir leurs rêves d’enfance.

Les psychologues évoquent une croissance par cycle : ce n’est que lorsque l’on devient parent que l’on peut redécouvrir pleinement l’enfant qu’on avait laissé endormi en son sein, et que l’on peut à nouveau créer sans censure.

Beaucoup d’inventeurs ou de designers ont connu un pic dans leur carrière à cet âge-là !

 

 

11. Est-ce que parfois vous souhaitez être quelqu’un d’autre, quelqu’un de différent de celui ou celle que vous êtes aujourd’hui, et en quoi ?

 

12. Que vouliez-vous autrefois ? Que voulez-vous maintenant ?

Si différence il y a, quel en est le motif ? S’il n’y a pas de différence, êtes-vous plus prêt de votre objectif qu’auparavant ?

 

  1. Pourquoi n’avez-vous pas concrétisé vos rêves et n’êtes-vous pas devenu(e) – le cas échéant – celui ou celle que vous rêviez d’être ?

Qu’est-il arrivé au cours de votre chemin ?

 

  1. De tout ce que vous avez réalisé dans votre vie, qu’est-ce qui vous a donné le plus de satisfaction et de plaisir ?

 

La possibilité d’une reconversion professionnelle

  1. Si vous ne deviez plus travailler, comment passeriez-vous votre temps ?

Autrement dit, est-ce que vous continueriez votre travail si vous ne gagniez pas d’argent ?

Si la réponse est non, vous ne travaillez probablement pas dans un domaine qui vous épanouit. Il peut être raisonnable d’arriver à définir votre besoin et d’essayer de viser un changement d’emploi sous 5 ans, même si cela signifie changer de vie.

Un changement majeur peut être effrayant, mais dans ce cas il sera pour le mieux.

 

  1. Avec qui passeriez-vous votre temps ?

 

  1. Qu’est-ce qui manque dans votre vie ?

 

  1. Quand vous remarquez que vous avez envie de quelque chose, de quoi s’agit-il ?

 

  1. Qu’est-ce qui vous motive à faire plus qu’accomplir ce que votre devoir exige ?

 

  1. Quelles sont vos plus grandes faiblesses ?

 

  1. Quelles sont vos plus grandes forces ?

Souvent, il est plus difficile aux personnes de définir leurs forces que leurs faiblesses, car elles ont appris à se dévaloriser et à ne jamais se mettre en avant, de peur de paraître prétentieuses, arrogantes ou égoïstes.

Il est pourtant crucial de connaître ces atouts, car votre succès va majoritairement dépendre de l’exploitation maximale de vos forces, et pas de la correction de vos faiblesses.

 

Bercez-vous dans l’excusite ?

  1. Que voudriez-vous réaliser et qui vous semble impossible ?

 

  1. Quels sont les obstacles qui rendent cela impossible ?

 

  1. Est-ce que ces obstacles sont réellement insurmontables ?

Beaucoup répondent le manque d’argent et de temps et baissent les bras. En faites-vous partie ?

 

Je trouve ce motif étrange. Après tout, n’importe qui adore investir beaucoup d’argent et de temps dans sa passion.

Alors, pourquoi pas vous ? Pourquoi ne pas transcender cette passion et en faire un modèle viable ?

Je ne dis pas que c’est nécessairement possible, je dis juste que cela vaut le coup de s’arrêter à cette considération et d’y réfléchir.

 

Napoleon Hill et tout autre gourou du développement personnel vous vanterait la valeur illimitée d’une idée pendant l’ère d’une information.

« Une idée n’a pas à être unique, ni même bonne ! Elle doit tout simplement être meilleure. »

 

éveil spirituel

 

Augmentez votre niveau de conscience

Vous avez fini ? Génial !

Abordons maintenant l’importance de votre vision dans la réussite de vos objectifs.

 

Votre vision change votre approche face à un problème et décuple vos résultats.  Plus votre niveau de vision est élevé, plus vous allez être impliqué et passionné dans votre entreprise et dans votre passage à l’action.

 

Il est demandé à un maçon en quoi consiste son travail, et voici ce qu’il va répondre suivant son niveau de vision :

  • Niveau 1 : baaaah, je pose des briques…, grommelle-t-il.
  • Niveau 2 : bof, je fais un mur.
  • Niveau 3 : je construis un bâtiment.
  • Niveau 4 : j’érige une cathédrale !
  • Niveau 5 : j’aide les autres à vivre dans l’espoir et la joie !!!

Pour chaque niveau, remarquez comment l’implication du maçon dans son travail et sa motivation va grandissante !

Comme quoi, il suffit juste de ne pas rester la tête dans le mur et de relever un peu le nez.

 

Cette méthode s’applique à chaque activité, professionnelle ou non. Vous contemplez certainement votre hobbie ou votre passion à un niveau de vision élevé, alors qu’un ami n’y verrait aucune subtilité puisqu’elle ne la regarderait qu’avec une vision de niveau 1.

Au lieu d’ignorer son commentaire, à vous d’appliquer les leçons que vous avez reçus de la PNL et apprenez à vous rencontrer dans la différence !

Qui sait, vous pourrez peut-être rallier votre ami à votre passion 🙂

 

Lorsque je pratiquais une activité de marketing relationnel, voici quelles étaient les niveaux de visions associés :

  • Niveau 1 : consommation de produits (c’est OK mais au final peu intéressant)
  • Niveau 2 : vente de produits (passage de l’autre côté, réflexion sur un processus d’étude de marché, de mise en valeur du produit)
  • Niveau 3 : création d’un réseau d’entrepreneurs (notion de changement de vie : passage du salariat à l’entrepreneuriat, le changement de mentalité et de l’ÊTRE commence ici)
  • Niveau 4 : établissement d’un business viral (prise de conscience de la puissance phénoménal d’un réseau impliqué dans un objectif commun, et épanouissement lié à de multiples échanges et interactions humains)
  • Niveau 5 : coach en réalisation de rêves d’autrui (processus de développement personnel continu pour être apte à aider les autres à trouver leur voie et à les soutenir dans leur démarche)

 

 

Passez à l’action et façonnez-vous votre tableau de rêves

Après avoir cogité vos réflexions et les avoir laissés mûrir, vous avez défini votre objectif premier et votre mission sur Terre, votre “pourquoi.

Félicitations !

 

Vous le visualisez dans votre esprit et vous savez y apposer vos propres mots.

La simple lecture de ces mots vous fait profondément vibrer et déborder d’énergie.

 

Vous pouvez désormais construire votre propre tableau de rêves :

  1. Mettez des photos de vous d’un moment fort et heureux que vous avez vécu, d’un lieu que vous aimeriez visiter ou dans lequel vous aimeriez vivre.
  2. Ecrivez annotations : des mots rassurants ou des citations encourageantes d’un film qui vous a particulièrement inspiré (ou de l’un des posts de ma page Facebook héhé).
  3. Prenez le temps de le confectionner  jusqu’à ce qu’il soit à votre image.

 

Vous pouvez désormais l’accrocher sur un mur, sur votre frigo, ou le cacher à côté de votre journal intime pour y jeter un coup d’œil furtif mais précieux.

S’il est important de connaître ses rêves, on ne les partage pas avec n’importe qui, encore moins à des personnes qui sont susceptibles de les détruire !

Ces personnes sont d’ailleurs souvent des proches très intimes (amis ou famille).

 

Si vous montrez une volonté de changer, ils peuvent avoir peur de ce revirement soudain qui va vous impacter vous, mais eux aussi !

Ils peuvent aussi se moquer de vos nouveaux projets, car ils savent que vous n’avez jamais tenu plus de 6 mois sur un objectif antécédent.

Ces gens vous connaissent, vous influencent et sont susceptibles de vous faire mal ou de vous gêner dans la réalisation de vos rêves.

Jouez la finaude. Prenez du recul avant de vous confier.

 

 

Adoptez cette habitude pour attirer la richesse

Enfin, consultez votre tableau de rêves régulièrement !

Petite statistique amusante : il existe une corrélation entre la fréquence de lecture des objectifs de vie et la richesse accumulée.

Un millionnaire a pris l’habitude de lire ses objectifs à voix haute et déterminée une fois par jour.

Un milliardaire le fait deux fois par jour !

Si après vous me dites que la visualisation créatrice, c’est du pipeau, je ne peux plus rien pour vous…

 

Je ne garantis pas les résultats immédiats de cette méthode.

Je ne prétends pas non plus que je pratique de la magie ou qu’il vous suffit d’appuyer sur un bouton pour devenir richissime.

 

Toutefois, un vieil adage raconte que 100% des gens qui ont réussi ont essayé, et que 100% des gens qui n’ont jamais réussi n’ont jamais essayé!

Si vous cultivez une habitude d’apprendre à connaître vos objectifs, et à mobiliser vos ressources pour les atteindre, il est peu probable que vous échouiez.

 

Donnez-vous simplement le temps de réussir.

Une habitude met au minimum 1 mois pour s’ancrer dans notre train de vie quotidien.

Le plus difficile réside dans la force et le courage de trouver la volonté de changer vos habitudes.

N’oubliez pas que nous sommes des créatures d’habitudes, et donc le produit de celles-ci.

 

« Les gens ne manquent pas de force
Ils manquent de volonté. »
Victor Hugo

 

Pascal Degut
 

Pascal est spécialiste dans le dépassement du quotidien et le mindset du succès. Il crée des blogs pour vous aider à dépasser vos pensées limitantes et adopter les meilleurs habitudes de vie. La rédaction d'articles de haute qualité pour vous apporter de la valeur, c'est sa passion !

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires

Laisser un commentaire :